Nos années vintage

La pellicule 35 mm : un format révolutionnaire

des pellicules 35 mm

Image-par-PublicDomainPictures-de-Pixabay

La pellicule 35 mm, également connue sous le nom de film 135, a révolutionné le monde de la photographie et du cinéma. Introduite au début du 20ème siècle, ce format est devenu le standard industriel pour la capture d’images, grâce à sa portabilité, sa facilité d’utilisation et sa qualité supérieure. Cet article retrace l’histoire fascinante de la pellicule 35 mm, depuis ses débuts jusqu’à son rôle dans la photographie contemporaine.

Les origines de la pellicule 35 mm

Innovation et adaptation

La pellicule 35 mm a été introduite pour la première fois par Kodak en 1913, spécifiquement pour le cinéma. Elle découlait d’une nécessité de standardiser et d’améliorer la qualité des films. Le format utilisait le même film nitrate utilisé pour les films de cinéma. Toutefois, il était chargé dans des cartouches non perforées pour les appareils photo. La véritable révolution est venue en 1934 avec l’invention du chargeur « Kodak Retina » par la compagnie allemande Kodak AG. Ce chargeur utilisait une cartouche en métal préchargée facilitant le chargement et le déchargement de la pellicule.

Leica et la révolution photographique

Le tournant majeur pour le 35 mm en tant que format photographique est survenu avec l’introduction du Leica I par Ernst Leitz en 1925. Le Leica utilisait des pellicules cinématographiques standard coupées à la longueur appropriée et chargées dans des cassettes compactes réutilisables. Ce nouveau système permettait non seulement une meilleure qualité d’image mais aussi une manipulation et un transport plus simples. Le Leica et son format 35 mm ont rapidement conquis le marché, propulsant la photographie à un niveau de professionnalisme et d’accessibilité sans précédent.

La montée en puissance de la pellicule 35 mm

Démocratisation et standardisation à partir des années 30

Dans les années 1930 à 1950, plusieurs autres fabricants ont suivi avec leurs propres versions d’appareils photo 35 mm. Nikon, Canon, et Olympus, entre autres, ont contribué à populariser ce format à travers le monde. Le film 35 mm est devenu le choix préféré pour la grande majorité des photographes professionnels. Mais aussi pour les amateurs en raison de sa flexibilité et de sa qualité.

Innovations techniques en série

Parallèlement à la popularisation des appareils, les films eux-mêmes ont vu des innovations majeures. Kodak a introduit le film couleur Kodachrome en 1936, et Agfa a suivi avec son propre film couleur, l’Agfacolor, en 1939. Ces développements ont rendu la photographie couleur plus accessible et ont ouvert de nouvelles possibilités créatives pour les photographes. D’une manière générale, les années 1930 à 1960 ont été marquées par d’importantes avancées technologiques, comme le développement du film couleur par Kodak dans les années 1930 et l’introduction du film instantané par Polaroid dans les années 1940. Ces innovations ont permis une plus grande créativité et ont offert aux photographes de nouvelles façons de capturer le monde.

L’âge d’or de la pellicule 35 mm

La domination du marché

Jusqu’à l’avènement du numérique dans les années 1990, le 35 mm a très largement dominé le marché de la photographie. Les appareils photo reflex mono-objectif (SLR) et les appareils compacts ont utilisé ce format pour capturer tout, des événements familiaux aux nouvelles mondiales et tout ce qui se trouvait entre les deux.

Culture et impact

Le format 35 mm a également eu un impact profond sur la culture visuelle. Il a facilité une ère de photojournalisme, rendu possible par la portabilité et la discrétion des appareils 35 mm. Ce format aura aussi influencé des générations de cinéastes et de photographes.

Le déclin du format et la résurgence vintage

Transition numérique

Avec le développement de la photographie numérique, l’utilisation du film 35 mm a drastiquement diminué. Cependant, au début des années 2000, une résurgence de l’intérêt pour la photographie analogique a remis le 35 mm sous les projecteurs, Désormais, beaucoup sont ceux qui louent ses qualités esthétiques irremplaçables. En citant par exemple le grain et la gamme dynamique que le numérique ne peut pas tout à fait reproduire.

Renaissance de la pellicule 35 mm

Aujourd’hui, le film 35 mm jouit d’une niche passionnée de photographes qui préfèrent ses aspects tactiles et son processus intentionnel. Des marques comme Kodak et Fujifilm ont réintroduit certains de leurs films les plus populaires, et de nouveaux acteurs comme Lomography ont innové avec des films expérimentaux et créatifs.

Conclusion

L’histoire de la pellicule 35 mm est une preuve de l’innovation continue et de l’adaptabilité. Malgré les changements dans les technologies de l’image, le 35 mm reste un format emblématique. Aujourd’hui encore, il continue à captiver les photographes pour son caractère authentique et son esthétique unique. C’est un hommage à l’ère de la photographie qui continue de vivre à travers les amateurs et les professionnels qui chérissent l’art de la capture d’images sur film.

Quitter la version mobile